Le lieu

« Dans un théâtre, la salle de spectacle n’est qu’une pièce parmi d’autres... » Jean-Pierre Siméon

Venant de Paris, nous avons eu un coup de coeur pour cet ancien lieu de vie ouvert sur la place du village. Une place du village qui permettait d’être central... comme devraient toujours l’être l’art et la culture.

Cherchant un lieu de création, c’est avec enthousiasme que nous nous y sommes impliqués... comme si nous avions toujours été là, répondant à une véritable nécessité !

JPEG - 331 ko
la salle du Bello

Grâce aux habitants des environs et à l’histoire du lieu, les évènements se sont enchaînés rapidement. Une grande partie du public, fort des souvenirs laissés sur place, nous pousse sans cesse vers de nouvelles aventures. C’est également grâce à leur « bouche à oreille », que de nouvelles personnes viennent grossir les rangs des habitués.

Volontairement installé ici-là, nous y défendons donc toute une conception de la vie : proche, culturelle, humaine, engagée et conviviale.
Nous essayons de participer avec notre savoir faire artisanal (et nous revendiquons ce mot) à une vie forcément locale. Nous y programmons et nous y créons.

Pour s’ouvrir au monde sans s’éparpiller. Pour rayonner, pour faire vivre... par-ici-là.

Nous prenons le temps qui nous semble juste, nous avançons, nous cherchons en permanence... essayant toujours de nous-vous surprendre !

Charge à nous de continuer à développer nos actions avec la même exigence de qualité, sans perdre de vue la convivialité qui est une des forces du Bellovidère, un lieu de proximité à taille humaine...

JPEG - 262 ko
les gradins

...

Fiche technique

 

Télécharger la fiche technique (PDF)

Nous soutenir !

 

...devenez mécène du Bello.

L’histoire du Bello se poursuit aussi grâce aux dons de particuliers et d’entreprises qui nous aident financièrement... ou matériellement.

Concrètement : chaque don permet de déduire de vos impôts 66% de la somme versée dans la limite de 20% par an de votre revenu imposable... Si vous souhaitez nous aider à continuer cette aventure, vous trouverez ci-dessous un formulaire à télécharger et à nous retourner pour officialiser la chose.

PDF - 81.4 ko

Si vous souhaitez en savoir plus, nous serons ravis de répondre à vos questions.

JPEG - 232.9 ko
l’espace d’accueil

Donnez en ligne !

L’équipe artistique

JPEG - 104.1 ko

Selin Dündar et Nicolas Delarbre travaillent depuis plus de vingt ans dans différents secteurs du spectacle vivant.

Ils assument conjointement la direction artistique du Bellovidère, tout en poursuivant leurs activités de création et de transmission en théâtre et en danse contemporaine.

Depuis 2008, dix spectacles de la compagnie ont vu le jour en ces lieux : "Le Marchand de Sable est passé", "Modern-Club", "Tea For Two", "Le Bon Roi Dagobert", "Dracula Rouille", "La Paix du Ménage", "Infinity U+221E", "La Fin Justifie les Moyens", "Le contraire d’un phasme" et "En C ou en B".

Ils sont rejoints dans leurs créations par des artistes rencontrés au cours de leurs pérégrinations.... dans le désordre :

Bruno Sajous, Isabelle Paquot, Serge Gaborieau, Françoise Le Plénier, Pierre Pirol, Isabelle Berteloot, Maëliss Bozon, Ludovic Féménias, Grégoire Courtois, Bernard Dugot, Mélanie Cholet, Florian Bouchier....

JPEG - 129.4 ko

Les poètes de garde...

Le Bello propose désormais chaque saison à un auteur de devenir son "poète de garde"...
Un homme ou une femme de mots qui file rouge dans le temps et tisse sous nos yeux ses pensées, sous forme d’envies... Une collaboration qui prend différentes formes... selon qui, selon quoi, selon où, selon lui, elle, nous...

Premier inaugurant, Grégoire Courtois a cédé sa place en 2015 à Damien Dutrait. En 2016, c’est Susanne Meyer qui prend le relais en tant que musicienne de garde...

« Il faut imaginer cette utopie : dans tous les théâtres, il y aurait un poète ou un artiste de garde actant le poème, et dont l’acte serait à tout un chacun disponible autant que de besoin. Il y aurait ainsi un lieu où battrait perpétuellement le coeur poétique de la cité. Même pour un qui dort. »
Jean-Pierre Siméon

très court extrait de ’Quel théâtre pour aujourd’hui ? / Petite contribution au débat sur les travers du théâtre contemporain’ paru aux ’Solitaires Intempestifs’